Hyperloop avec connecteurs Stäubli

Des connecteurs robustes pour Swissloop

Le pod Hyperloop de ETH Zurich
Pod Swissloop
Tamara et Miguel en plein montage de l’électronique et des connecteurs
Miguel Angel Quero Corrales et Tamara Hoffmann avec le système de batterie
La solution MSD est montée avec le système CombiTac
Montage du CombiTac sur l’ensemble de batteries

Swissloop mise à nouveau sur la performance et le savoir-faire de Stäubli.

Le 12 juin, le pod 2019 de Swissloop a été présenté à Zurich, nommé “ Claude Nicollier ”. Les jeunes membres de l’équipe de projet de l’école suisse ETH prendront à nouveau part, avec cette même capsule de transport, à la prochaine compétition Hyperloop d’Elon Musk, laquelle se tiendra en Californie au mois de juillet. Les connecteurs extrêmement puissants et robustes de Stäubli seront eux aussi de la partie.

La compétition Hyperloop d’Elon Musk, au cours de laquelle s’affrontent des systèmes de transport à grande vitesse propulsés dans un tube sous vide, entame une nouvelle saison. Les pré-qualifications ont déjà eu lieu à l’automne dernier. Le concept technique imaginé par la jeune et nouvellement formée équipe Swissloop de l’ETH Zurich a su convaincre. Lors de la deuxième série d’examens qui s’est tenue en début d’année, l’équipe a été sélectionnée pour rejoindre le site de lancement de SpaceX.

Surmonter les nouveaux défis

Les spécifications techniques de la compétition sont claires : créer la capsule de transport la plus rapide possible et capable à la fois de se propulser toute seule et de freiner efficacement. Les 457 km/h atteints par le vainqueur de l’an passé constituent le point de référence. La construction doit être légère mais aussi robuste afin d’être en mesure de résister aux forces. L’équipe d’ingénieurs en charge de la batterie et de l’entraînement doit développer une solution puissante et étanche en fonctionnement sous vide. Si inventivité, créativité, expertise et persévérance sont de mise, l’aide de partenaires industriels disposant d’un savoir-faire et de solutions technologiques est également nécessaire. C’est la raison pour laquelle un grand nombre de sponsors apportent non seulement un soutien financier à l’équipe Swissloop mais lui fournissent également des machines-outils, un savoir ainsi que des matériaux.

Une transmission d’énergie sans pertes

Les connecteurs électriques légers et compacts entre les batteries ainsi que les onduleurs montés sur le moteur linéaire ont été conçus par Stäubli. Le système CombiTac, librement configurable et modulaire, transporte ici, de manière sûre, fiable et sans pertes, l’énergie électrique et les signaux nécessaires à la surveillance et au pilotage. La connexion enfichable de Stäubli garantit un remplacement rapide et sans erreur des batteries. La solution MSD (manual safety disconnect), est également implémentée avec le connecteur CombiTac de Stäubli..

Une formidable expérience pour de jeunes talents

Miguel Angel Quero Corrales, ingénieur-électricien et responsable de la conception et du développement de la batterie au sein de la jeune équipe, nous explique : « Nous avions besoin de connecteurs avec une résistance de contact extrêmement faible et nous permettant donc de bénéficier d’une grande efficacité énergétique, sans pertes de puissance. La robustesse du système CombiTac, les multiples possibilités de combiner des basses tensions pour la transmission du signal de la gestion de la batterie ainsi que les contacts d’alimentation pour l’entraînement font du CombiTac une solution parfaite selon nous. »

Ce projet est une expérience unique pour les membres de l’équipe Swissloop. Tamara Hoffmann, Mécanique et construction : « Nous faisons partie d’un processus concret et global, qui va de la première vague idée jusqu’aux composants finis, prêts à fonctionner, en passant par les plans imprimés et les modèles CAO pour les calculs. Nous sommes une partie d’un tout, s’inscrivant dans le cadre d’une compétition visant à atteindre une performance et une vitesse maximales. » Les jeunes talents profitent de leurs échanges avec des spécialistes collaborant auprès de constructeurs expérimentés et travaillent désormais d’arrache-pied pendant les dernières semaines qui les séparent du moment où leur capsule sera expédiée et où ils partiront pour la quatrième édition de l’ « Hyperloop Pod Competition », laquelle se tiendra le 21 juillet à Los Angeles.